PARIFORNIE

INTERVIEW

Ride in peace

Texte : Opie Wood
Photos : Parifornie

READ IN ENGLISH

Quand Rosny sous Bois rencontre Bape, Lupe Fiasco, Pharrell Williams, Nigo et bien d’autres c’est pour mieux créer. Deux frères épris de street culture ont lancé Parifornie, une marque inspirée de tout ce qui les a fait grandir et de tout ce qu’ils sont aujourd’hui.

Parifornie ça signifie que la capitale est votre Eldorado californien ?

Pas vraiment, on aime Paris et sa banlieue telle qu’elle est, nous sommes loin de cette idéologie

où les USA sont notre terre promise. La Californie s’inscrit dans l’état d’esprit qu’on avait quand on a créé la marque en 2010. La « ride » type était composée de skate, freestyle sur instrument buccaux, substances hilarantes et soirées sauvages.

Quel est le message véhiculé par la marque ?

C’est un message d’ouverture d’esprit. Nous venons tous d’univers différents. Du coup, notre marque peut être présente dans tous les domaines issus de l’underground tels que la scène électronique avec le label RR (point point/Aazar), le Hip Hop avec Panama Bende, et le rock aussi. Sans oublier le skate, le football américain, le BMX et le graff.

La devise Ride in Peace apparait souvent. Est-ce celle de la marque ?

« RIP » c’est l’état d’esprit de la marque, notre propagande. Que tu sois en skate, en Harley, que tu partes en vacances avec tes potes, en BMX ou à pied. Où que tu ailles, quoi que tu fasses, tu pars dans une ride !

Quels sont vos liens avec Panama Bende ?

L’un des membres du groupe était un ami proche, il commençait le rap et nous avions déjà la marque. Nous supportions chacun le projet de l’autre. Cette connexion a permis à Zeu de faire découvrir la marque aux autres membres du groupe. Ils ont tout de suite accroché à notre délire. La rencontre s’est faite naturellement, on avait les mêmes idées.

C’est encore une jeune marque, quels sont les objectifs de Parifornie pour 2017 ?

Les objectifs que nous nous sommes fixés pour 2017 sont de faire évoluer la marque dans la même dynamique en restant fidèle à notre image. On aimerait aussi développer la marque à l’étranger et s’ouvrir à un plus large public.




newsletter

Recevez le meilleur de le sneaker, de la mode et de la culture urbaine directement dans votre boite mail !