Vous lisez :

SHOES UP 055 is out!

Partagez sur :

HERO_SHOESUP_055_covers

magazine

Posté par Mélodie Raymond - 6 septembre 2017

SHOES UP 055 is out!

SHOESUP 055 frappe fort. Encore une édition à choix multiples, encore un beau dilemme qui s’offre à vous.

En provenance de NYC, Joey Bada$$ (p.82), que nous avons rencontré à Londres. Après la sortie en avril dernier d’un album engagé, la star montante du rap US nous a parlé politique. Et pourquoi pas Joey Bada$$ for president? C’est ensuite le rappeur français cagoulé Siboy (p.60), membre du 92i, qui s’affiche en diable du streetwear. De son côté, Lomepal détourne les clichés du rap et ride sur un univers haut en couleur (p.38).

joey_lomepal_siboy

L’effervescence se fait aussi bien sentir lorsqu’il s’agit de rencontrer les membres du Panama Bende qui affichent un début de carrière prometteuse (p.18). Enfin, dédicace aux sneakers lovers avec une photo de la adidas Originals EQT tirée de la série du photographe Marvin Bonheur (p. 68).

adidas_panama_bende

 

Le women power est aussi bien présent dans ce numéro. La rappeuse belge prodige Coely nous a parlé de son tout premier rap à sa rencontre avec Kendrick Lamar. Les deux jumelles franco-cubaines qui forment Ibeyi nous ont parlé Frida Kahlo, féminisme et violences policières. Quant à l’australienne virtuose Tash Sultana, elle nous a raconté son ascension de la rue à la scène.

coely - tash sultana - ibeyi

En marge de la société, certaines marques streetwear affirment leur différence, qu’elles soient militantes ou qu’elles ne rentrent tout simplement pas dans le moule. C’est le cas de la jeune marque française Enfant du Cartel, qui met à l’honneur le travail d’un photographe de guerre. Le fondateur de la marque barcelonaise Costalamel, lui, s’affirme contre un système capitaliste et image ses idées Punk et romantiques dans ses collections. Puis le fondateur british de You Must Create explique comment son art à contre courant lui a valu le succès.

brands

Et comme toujours, Shoes Up s’est intéressé de près aux meilleures tendances shoes de la saison avec notamment le catalogue fall 2017, le portfolio sneakers socks ou encore un focus sur le graal de la rentrée : la EQT adidas Originals. Vous saurez tout sur cette sneaker qui allie histoire, innovation et confort.

portfolio_sneakers

En septembre, pas question de s’ennuyer. Bonne rentrée à tous !

 

Vous lisez :

Kevin Couliau, le photographe de basket de rue s’expose à Paris

Partagez sur :

art

Posté par Mélodie Raymond - 6 septembre 2017

Kevin Couliau, le photographe de basket de rue s’expose à Paris

Il était à l’honneur dans le portfolio du SHOES UP 053, Kevin Couliau s’expose pour la première fois à Paris avec son oeuvre “Sphère d’influence : Le basketball, ici et ailleurs” du 8 au 30 septembre, à la mairie du 9ème arrondissement.

Le photographe et réalisateur français Kevin Couliau célèbre la culture et l’esthétique du basketball. Il a traversé la terre entière pour photographier ce sport sous tous les angles et est d’ailleurs reconnu pour ses images par les plus grands organismes dans le domaine. De la NBA à la FIBA, ou encore par des marques telles que Nike et Jordan brand.

Joueur et passionné de basketball depuis plus de 30 ans, Kevin Couliau dévoile une sélection de 50 clichés mettant en relief l’esthétique et la créativité qui entourent le basketball. Conçue comme un voyage, de New York à Manille en passant par les terrains parisiens, l’exposition « Sphère d’influence » plongera les visiteurs dans la spontanéité et nature artistique du basketball.

Au travers de ses photographies, l’artiste révèle et magnifie la culture de toute une communauté qui s’épanouit sur les playgrounds du monde entier et partage un amour inconditionnel pour cette sphère orange.Le basketball parisien sera à l’honneur dans l’exposition et fera l’objet d’un numéro spécial Paris de « Asphalt Chronicles », le magazine indépendant de Kevin Couliau.

Vous lisez :

Sneakerness dévoile une Asics Gel-Lyte V et une Puma Tsugi Blaze

Partagez sur :

footwear

Posté par Mélodie Raymond - 5 septembre 2017

Sneakerness dévoile une Asics Gel-Lyte V et une Puma Tsugi Blaze

Cette année encore, le Sneakerness, l’un des plus gros évènements sneakers européen, aura lieu à la Cité de la mode et du design à Paris. Il se tiendra le 9 et le 10 septembre. Pour l’occasion, l’event s’associe à Asics Tiger ainsi qu’à Puma pour dévoiler deux paires collectors !

Asics Tiger x Sneakerness

C’est donc une paire d’Asics Gel-Lyte V Passport qui a d’abord été présentée. La sneaker se dévoile dans un colorway en suede perforé rouge bordeaux avec des lignes d’or qui tranchent parfaitement la silhouette. Ce coloris passeport fait tout simplement écho à la dimension européenne du salon et qui sera aussi, pour la première présent en Afrique du Sud dès le mois de novembre. Aussi, un shooting signé Valentin Fabre dévoile la blogueuse Malebitch avec son style nineties avec le modèle aux pieds. La paire sera disponible sur l’évènement mais aussi en exclusivité au Footlocker des Halles avec deux jeux de lacets estampillés Sneakerness au prix de 160€.

Puma Tsugi Blaze x Sneakerness

Cette seconde édition s’inspire quant à elle d’un tout autre univers, celui de la course automobile et plus précisément de la formule 1. La Puma Tsugi Blaze se dote d’une empeigne en suede et en knit premium. Côté coloris, la silhouette noire vient se contraster avec des touches de jaune, de rouge, et de blanc. Par ailleurs, le heel tab à l’arrière de la chaussure se pare du célèbre damier du drapeau des courses de F1. Aussi disponibles, la sneaker sera disponible le 9 et 10 septembre durant le Sneakerness à seulement 150 exemplaires. Le prix n’a pas été comminuqué pour le moment.