Vous lisez :

Un mois dédié uniquement aux sneakers chez Browns

Partagez sur :

Modèles Browns portant une paire de AM90 "The Ten" et d'AM1 Parra

Posté par Erwan Helleux - 13 mai 2019

Un mois dédié uniquement aux sneakers chez Browns

L’enseigne anglaise démarre, ce mercredi, un mois d’événements dédiés uniquement à la culture Sneakers. Au programme : des capsules inédites, une exposition et de nouveaux modèles adidas.

Décidément, le mois de mai est certainement l’un des plus agités lorsqu’on s’intéresse aux sneakers. Entre des releases hebdomadaires et des événements taille XXL comme le dernier Sneakers Event, les afficionados des kicks sont comblés. Mais c’était sans compter sur Browns, le store et shop anglais sélectionnant le meilleur du streetwear et du Luxe. L’enseigne va donc présenter, à compter du 15 mai, un focus sur la culture sneakers.

Et pour ça, l’enseigne anglaise, fondée en 1970, s’appuie sur l’un des marketplace sneakers les plus importants au monde : Stadium Goods. L’américain présentera une exposition regroupant les sneakers les plus rares et convoitées présentes dans sa collection. En plus, de ce regroupement de bijoux, une sélection de paires “sold out” sera mise en vente. Attendez-vous donc à retrouver du Off-White, mais aussi des paires Gucci ou Prada, toujours dans l’ADN luxe de Browns. Cette connexion avec Stadium Goods ne s’arrête pas là. La boutique et le marketplace se sont également associés avec l’agence créative anglaise, Superimpose, pour une collection capsule comprenant des T-shirts, des joggings et tout un lot d’accessoires.

En plus, de cette collaboration intercontinentale, ce mois dédié aux sneakers sera aussi l’occasion pour adidas de faire son entrée dans la sélection pointue de Browns. La marque allemande y présentera sa nouvelle ligne de sneaker féminine Magmur. D’autres collections inédites seront aussi disponibles pendant ces quatre semaines. Ainsi la marque british, Clothsurgeon présentera une capsule mêlant sportswear et upcycling. Chinatown Market sera également de la partie avec une capsule de maillots à imprimés exclusifs ainsi qu’un custom lab au sein du store londonien de Browns, le 1er juin.

Vous l’aurez compris, ce mois dédié à la sneakers s’annonce mémorable. Pour Browns, c’est enfin l’occasion de sceller les liens entre son amour historique du luxe et son ouverture aux nouvelles tendances. Pour profiter des capsules, de l’exposition et plus généralement de l’événement, il vous faudra soit vous rendre à Londres, dès le 15 mai, ou attendre le drop des collaborations sur le site de l’enseigne.

Vous lisez :

Rihanna va lancer une marque de luxe avec LVMH

Partagez sur :

Rihanna à un événement Fenty

Posté par Erwan Helleux - 10 mai 2019

Rihanna va lancer une marque de luxe avec LVMH

Les rumeurs couraient depuis quelques mois, mais c’est désormais acté : Rihanna lance sa maison, nommée Fenty, avec le groupe LVMH. Et ce dès le printemps 2019.

Dans un communiqué, le conglomérat du luxe dirigé par Bernard Arnault, a confirmé aujourd’hui ce dont le monde de la mode se doutait depuis quelque temps : Rihanna rejoint les rangs du groupe. Plus qu’une simple collaboration, c’est bien toute une marque qui se dévoile, ce vendredi. Le premier lancement chez LVMH depuis 1987, et les débuts de Christian Lacroix. Rihanna devient également la première femme à créer une marque au sein du groupe français et de ce fait la première femme de couleur à la tête d’une maison détenue par le géant du luxe. Un véritable pas en avant pour la mode donc.

Il faut dire que les deux acteurs de ce projet se connaissent bien, notamment grâce à la ligne Fenty Beauty de la star barbadienne, déjà en collaboration avec Kendo, l’une des filiales de LVMH. Un premier essai qui s’est avéré plus que concluant, puisque la ligne de cosmétique a généré pas moins de 500 millions d’euros de chiffres d’affaires, l’an passé.

Cette nouvelle Maison Fenty siège d’ores et déjà à Paris, dans les locaux du groupe, où se trouvent les bureaux de Céline et Givenchy. Si cette nouvelle marque compte évidemment incarner la vision de la mode de Robyn Rihanna Fenty, le communiqué de presse, publié ce matin, précise quels produits seront à même d’être lancés. Ainsi, préparez-vous aux total looks Fenty car c’est aux secteurs du prêt-à-porter, des accessoires et des chaussures que cette nouvelle maison compte s’attaquer. En plus, des produits déjà développés par la star.

Finalement, Rihanna comme Bernard Arnault y sont allés de leur petit mot. La première souligne « l’opportunité unique de créer une maison dans le secteur du luxe, et ce sans limite artistique » et également le fait qu’elle « n’aurait pas pu imaginer avoir un meilleur partenaire » que Bernard Arnault pour cette aventure. Ce dernier, lui, explique avoir « découvert une véritable entrepreneuse, une formidable dirigeante et une leader hors pair » lors de leur première collaboration. Le président du groupe LVMH précise surtout avoir construit « une équipe talentueuse et multiculturelle », afin, d’épauler Rihanna dans le lancement de la Maison Fenty.

Pour l’heure, un site est déjà en ligne : fenty.com. Cependant, ce dernier n’est pas encore lancé, il permet seulement de s’inscrire à une mailing-list. Il faudra donc s’armer de patience avant de découvrir la première collection de la Maison Fenty.

Vous lisez :

Kalash Criminel rejoint Madame Monsieur sur l’envoûtant Comme si j’avais mille ans

Partagez sur :

Madame Monsieur ft Kalash Criminel - Comme si j'avais mille ans

Posté par Erwan Helleux - 10 mai 2019

Kalash Criminel rejoint Madame Monsieur sur l’envoûtant Comme si j’avais mille ans

Le duo Madame Monsieur surprend, une fois de plus, avec leur nouveau titre Comme si j’avais mille ans, en featuring avec un certain Kalash Criminel.

Le duo composé d’Émilie Satt et de Jean-Karl Lucas n’en est pas à son coup d’essai. Madame Monsieur avait, en effet, déjà invité Jok’air, en 2016, sur le morceau Morts ou vifs. Cette fois-ci, c’est le sevranais Kalash Criminel, qui rejoint le duo français sur Comme si j’avais mille ans. Si les refrains chantés du duo accompagnent une instrumentale touchante, c’est bien les backs et le couplet du rappeur qui donne toute la force à ce morceau.

Le tout est illustré dans un clip, réalisé par Nicolas Bary, dans lequel les artistes se retrouvent mêlés à une foule entourant un cercueil, rempli de vieilles photos. Et les plus vifs d’entre vous l’auront remarqué, Kalash Criminel porte dans ce clip une cagoule noire avec une inscription en orange vif : SU, pour SHOES UP. On vous laisse découvrir Comme si j’avais mille ans et son clip, de quoi bien finir la semaine.