Vous lisez :

Roméo Elvis, fin gourmet

Partagez sur :

SU062_ROMEOELVIS_HERO_FULL_NEWS

music

Roméo Elvis, fin gourmet

Posté par Floriane Raux - 28 juin 2019

Il donnait le ton en juillet 2016. « Bruxelles arrive » clamait-il. Un sacré bon présage qui s’est vérifié sans entraves si l’on en croit son ascension en flèche depuis. Le 12 avril dernier, Roméo Elvis passe un nouveau cap dans sa carrière avec l’album titré Chocolat, attendu comme le cadeau sous le sapin ou le Ferrero rocher après le dessert.

SU062_ROMEO_05

« L’album de Roméo Elvis, il tue sa mère » s’esclaffe Roman Freyssinet dans sa story Instagram à l’heure où Libération lui tire le portrait de Chouchou de Bruxelles. Il y a deux ans, lors de notre première rencontre, le phénomène Roméo Johnny Elvis Kiki Van Laeken commençait à sérieusement prendre de l’ampleur. Si l’on se doutait de l’incroyable potentiel du belge après avoir écouté en boucle à la rédaction Morale, puis Morale 2 puis encore Morale 2 Deluxe avec son bien aimé acolyte Le Motel, puis en l’accompagnant en cœur sur couplets comme refrains lors de ces performances scéniques renversantes, nous n’imaginions pas que la France entière aurait dans le viseur l’homme de 26 ans. Nous n’imaginions pas que lui comme Angèle deviendraient les coqueluches intergénérationnelles de nos parents, grands-parents, frères, sœurs, cousins, cousines et enfants. Après que l’on nous ait rabâché que Tout oublier se soit classé tout en haut des charts, devenant même l’un des titres les plus diffusés sur les ondes de radios, on a commencé à comprendre que l’ascension était ahurissante. Et puisque nous n’imaginions pas non plus les véritables hold-up de récompenses accumulés par les frangins, Roméo n’avait certainement pas envisagé que le jour où il quitterait son job alimentaire chez Carrefour, le succès deviendrait si viral. « Je suis mal à l’aise avec les thunes et les fans, pourtant c’est ce que je voulais le plus. » scande t-il sur Normal, deuxième extrait de ce fameux album solo Chocolat rapidement entré dans les top albums et meilleures ventes. « Autant je me faisais reconnaître depuis quelques années relativement souvent, mais là, en un coup, je me suis fait reconnaître par le gars qui fait les sandwichs, le facteur et le voisin de 60 balais. » Une notoriété aussi gratifiante qu’angoissante, laissant tout de même un goût amer à ce qu’était il n’y a pas si longtemps sa vie quotidienne. Ces tourments sont illustrés « grâce à une ambiance lourde et une grosse guitare » et au clip clair obscur, gore et léché, réalisé par Valentin Petit : virevoltant scénario rappelant American Nightmare dans lequel on retrouve le montreuillois Prince Waly, subtil crossover au clip de Marsellus Wallace

SU062_ROMEO_02
Jacket: MSGM
Grillz: Brussels Dental Grillz

Voilà d’ailleurs maintenant un moment que Roméo Elvis met la barre haute lorsque l’on parle d’imagerie. Attiré par l’univers de Gaspar Noé, Quentin Tarantino et Robert Rodriguez, le public prend une énorme claque visuelle à la sortie du délirant « L’amour avec des crocos » réalisé par les membres de sa team Lenny Grosman et Nicolas Catalano. Véritable court-métrage dans lequel on retrouve Philippe Catherine, Roméo prend le rôle d’un mutant crocodile errant après un accouchement loufoque (inutile de vous rappeler son obsession pour l’animal ?). Dans le premier extrait de l’album Chocolat, Roméo s’envole dans un hangar Ukrainien avec le réalisateur Tony T. Datis, assailli par les éléments dans le clip de Malade. « Je m’amuse toujours beaucoup à incarner des personnages. Je pourrais complètement envisager de tourner dans un film sachant que certains ne nécessitent parfois que trois mois de tournage. » confie-t-il. En attendant de peut-être voir un jour le belge en haut d’une affiche de cinéma, le rappeur désormais signé sur le label Barclay, branche d’Universal, défend son projet musical toujours plus poussé, introspectif et varié. En grande partie produit par le Ghost-rider du rap game Vladimir Cauchemar (à retrouver dans SHOES UP 061) avec sept titres au total, Roméo explore de nouvelles sonorités et des sujets politiques avec Le Cœur des Hommes ou La Belgique Afrique dans lesquelles il décrypte le racisme omniprésent sur les réseaux sociaux ou encore la colonisation du Congo par les belges sous le règne de Léopold II. Sujet au cœur de l’actualité puisque l’ONU suggérait en février dernier des excuses de la part de l’Etat belge pour cette période longuement passée sous silence. Cet album, c’est aussi la rencontre avec des monuments de la musique comme M dans le mélodique Parano ou encore avec le piano et la voix du chanteur de Gorillaz, Damon Albarn sur Perdu. « Je suis juste complètement fanatique de ces deux artistes. Je ne pensais pas qu’on m’offrirait la possibilité de travailler avec eux et surtout, qu’ils accepteraient. » raconte t-il. Sans oublier les hits comme Chocolat produit par Eazy Dew ou le romantique Soleil, déclaration à sa compagne et mannequin Lena Simonne à qui il dédiait Lenita dans son dernier opus.

SU062_ROMEO_01

Shirt: Wonda Kammer (disponible chez AGOGOGANG)
Tee-Shirt: Uniqlo
Pants: M.C Overalls (disponible chez AGOGOGANG)
Socks: Walk in Paris
Sneakers: ASICS GEL-Kayano 5 360

Ce qui nous impressionne chez Roméo Elvis, c’est aussi sa capacité à mettre à profit sa célébrité. En premier lieu, en abordant des sujets très personnels comme l’acouphène dont il souffre depuis plusieurs années. L’artiste l’expose bien entendu comme un exutoire mais il s’en sert à la fois pour sensibiliser son public. « L’oreille siffle encore » soufflait-il dans Ma tête tandis qu’il lâche « Je dors toujours moins de 7 heures par nuit parce que l’oreille l’impose » sur Intro. Il explique : « Ça me fait du bien que les gens s’y intéressent, soient sensible à la cause. Qui plus est, c’est très important de mettre ce problème au cœur de mon travail. » Autre fait notable dans sa carrière, il reçoit de la part de son père à noël dernier une gourde, l’incitant à militer en faveur de l’environnement et à condamner la consommation excessive du plastique. « J’ai mis en ligne une pétition pour que des gourdes soient distribuées dans les établissements scolaires, qui a, pour le moment, atteint plus de 30 000 signatures. De plus, sur la gamme Strauss, on s’est associés avec la marque Suisse SIGG pour créer une gourde en inox éco-responsable. J’espère faire gourde d’or et gourde de platine : ça devrait avoir autant de succès que l’album ! ». Distribués lors de sa tournée ainsi que sur le site Romeoelvis.com, une partie des bénéfices sont reversés à l’association The Ocean Cleanup. Vous l’aurez compris, tout comme sa compagne est devenue ambassadrice d’une collecte de produits d’hygiènes en faveur des femmes sans domicile fixe ou comme sa sœur qui s’affiche en militante féministe dans son clip Balance ton quoi, Roméo s’impose avec des valeurs louables.

SU062_ROMEO_04

Shirt: Carne Bollente
Tee-Shirt: Uniqlo
Pants: Louis Gabriel Nouchi
Socks: Uniqlo
Sneakers: ASICS x KIKO KOSTADINOV GEL-Delva 2
Gourd: STRAUSS N°19

Côté design, ces fameuses gourdes clinquantes se parent de sa signature crocodile, à l’image de son admiration pour la marque Lacoste avec qui il souhaiterait beaucoup collaborer dans le courant de l’année même si on se souvient bien entendu du bad-buzz de l’an dernier qui laissait sous entendre que la marque refusait une éventuelle association. « Cela a été relaté mais je m’étais simplement mal exprimé. J’avoue avoir eu le sentiment qu’ils m’aient fermé la porte à cause de plusieurs annulations de rendez-vous alors qu’ils m’avaient eux même contacté mais aujourd’hui, les choses ont changé. » Fan de Lacoste et Fred Perry, « enfant d’adidas », fervent admirateur du footwear Asics, « les Gel-kayano 360 et les Kiko Kostadinov sont dingues » et toujours fidèle aux copains de Walk in Paris, Roméo Elvis plonge par la force des choses petit à petit dans le monde de la mode mais reste surtout sensible à la démarche de rééduquer cette industrie. « Pour Strauss, qui inclut tout le merchandising, on bosse sur une production biologique et éco-responsable. Une partie de la production est bio et l’autre vient d’une usine au Pakistan où les salaires sont bien plus élevés que les autres, où ils sont respectés, où un système est mis en place pour lutter contre le harcèlement des femmes etc. Nos T-shirts sont à 50 % en polyester recyclé et 50 % en plastique recyclé et sont faits avec 5 litres d’eau contre 1500 litres pour un T-shirt classique.» insiste t-il.

Sans secret aucun, les belges ont une excellente réputation tout comme leurs chocolats et il va sans dire que Roméo s’efforce de mettre du cœur à l’ouvrage quand il s’agit de nous faire déguster ses valeurs ou son rap 3 Etoiles.

SU062_ROMEO_03

Vous lisez :

Showroom, pop-up et Dj sets ce vendredi à la Wear Me #4

Partagez sur :

WEAR ME #4 SHOES UP MAG

Posté par Erwan Helleux - 27 juin 2019

Showroom, pop-up et Dj sets ce vendredi à la Wear Me #4

Vendredi soir, la quatrième édition des soirées Wear Me aura lieu au Concorde Atlantique. Au programme de 20h à 5h : un showroom, des pop-up de marques indépendantes et deux dj sets pour deux ambiances bien différentes.

La quatrième édition de cette soirée Wear Me vient conclure la saison. Et pour la dernière le collectif Eclektic a vu les choses en grand avec un event de 8h. Dès 21h, ce vendredi 27 juin, la soirée démarrera par l’ouverture d’un showroom. Urban Vintage MTP y présentera notamment une sélection de pièces vintage luxueuses, toutes seront disponibles à la vente, des jeunes labels comme Groupe Sanguin, Viven Die, Bijouterie de Paris ou Alpha G Paris présenteront et vendront leurs dernières créations. De quoi découvrir de nouveaux labels avant d’enchaîner avec une toute autre soirée.

Après les showrooms et les pop-up, place à la partie festive du Wear Me #4. Deux salles pour deux ambiances diamétralement différentes, pour le plaisir de tous. Dans la première, le collectif de Dj BORN proposera des sets house pour le plaisir des danseurs effrénés. Dans l’autre, Alyas et MoneyWood feront turn-up la foule sur les meilleurs tracks hip-hop et rap du moment.

En somme, cette Wear Me #4 se veut être la quintescance du projet : réunir la musique et la mode sous un même toit le temps d’une soirée. Rendez-vous donc, ce vendredi dès 21h à la Concorde Atlantique, l’entrée est à 15,99€, il reste encore des places de disponible juste ici.

Vous lisez :

Sam Nowell x Wimbledon : une collection en matière éponge

Partagez sur :

SAM NOWELL X WIMBLEDON SHOES UP MAG

Posté par Erwan Helleux - 27 juin 2019

Sam Nowell x Wimbledon : une collection en matière éponge

Le jeune créateur anglais Sam Nowell s’est associé au célèbre tournoi de tennis anglais Wimbledon afin de présenter une collection unique, faite uniquement à partir de serviettes utilisées lors du tournoi.

Sam Nowell est un jeune designer anglais habitué à déconstruire pour reconstruire. En effet, ce dernier s’amuse depuis quelques temps déjà à utiliser des sacs, écharpes, serviettes ou autres chaussettes afin de créer des pièces de vêtements uniques. Ainsi, après avoir réalisé un jogging en utilisant des écharpes des supporters du Liverpool FC, Sam Nowell présente une collaboration inédite avec Wimbledon et Christy.

Cette dernière comprend 16 pièces différentes : tee-shirts, jupes, vestes, cardigans, shorts, pantalons, bucket hats, balles de tennis et même différents types de sacs. La particularité ? Toutes ces pièces sont confectionnées à partir de serviettes normalement utilisées par les tennismen lors du tournoi. Le résultat est sans appel : une collection au look vintage et original, comme un hommage au tournoi de tennis sur gazon le plus célèbre au monde. La matière épaisse des serviettes offre un look très cosy à cette capsule, clairement plus pensée pour le lifestyle que la pratique du sport. Cette collaboration inédite offre deux véritables looks différents. Le premier se distingue par son contraste entre le vert, le violet et le jaune du branding. Tandis que le second brille grâce à un flocage rose néon sur fond de bleu.

SAM NOWELL X WIMBLEDON SHOES UP MAG

Toutes les pièces réalisées pour cette collaboration inédite sont uniques. Aucune vente n’est malheureusement prévue pour le moment. En attendant, vous pouvez profiter du lookbook réalisé là encore sur le gazon d’un terrain de tennis par Danny De La Bastide et Tom Gregson.