Vous lisez :

Booba sort les visuels de la première capsule DCNTD

Partagez sur :

Posté par Guillaume Macé - 4 juillet 2019

Booba sort les visuels de la première capsule DCNTD

Après la création de DCNTD, c’est au tour de la première capsule “Re-Connect” d’émerger.

Booba l’avait annoncé, c’est chose faite. La toute première collection “Re-Connect” de sa nouvelle marque premium Disconnected est sur le point de sortir. Les premiers visuels nous présentent un début d’identité esthétique. Une capsule sobre, accompagnée souvent de subtilités géométriques à la DCNTD.

Booba souhaitait s’éloigner de ce qu’il pouvait faire avec Ünkut. Il propose des items qui semblent se porter de façon oversize. Les coloris choisis sont dans l’ère du temps. Quelques pièces noires, un peu de jaune fluo et surtout des détails et des surpiqûres oranges.


La sélection offre plusieurs choix. Un des tees oversize présenté affiche un logo guêpe “disconnected”. Quelques détails en braille, pour le côte ressentiment, concluent les visuels. D’autres arborent le logo de la marque ou bien le slogan “WOKE UP DEAD”. Le Duc de Boulogne ambitionnait du minimalisme et très peu de branding : il nous le prouve.

La pièce maitresse de la capsule ? Sûrement la veste en velours côtelé. C’est une création hybride, à mi-chemin entre un bomber et une veste légère à zip. Avec un lookbook présenté en loose, la création sort du lot grâce aux détails apportés. Le côté bombé au niveau des poches et le zip plus grand que le reste de la veste apportent de la fraîcheur et de la nouveauté dans le milieu du prêt-à-porter.

Cette capsule semble être une réussite. Rendez-vous le 5 juillet, dès 18h, aux Galeries Lafayette Champs-Élysées. La collection sera également disponible sur le site internet de DCNTD.

Vous lisez :

Une collaboration colorée entre Von Dutch et AVNIER

Partagez sur :

Von Dutch x Avnier

Posté par Guillaume Macé - 4 juillet 2019

Une collaboration colorée entre Von Dutch et AVNIER

Le franco-suisse AVNIER et le californien Von Dutch s’associent à travers cette capsule rétrospective spontanée et créative.

Von Dutch nous présente son hymne aux années 2000 à travers cette collaboration avec la marque d’OrelSan et de Sébastian Strappazzon. Ce choix n’est pas un hasard puisque l’identité esthétique de celle-ci s’inspire également du 21ème siècle. Deux influences géographiques pour une collection inédite basée sur l’extravagance.

Parties d’une page blanche, les deux marques ont dédié leurs pièces à la société digitale qui nous entoure et les valeurs qu’elle promeut. Von Dutch et AVNIER révèlent une grande liberté dans le choix des matériaux, des items mais également des coloris et des imprimés. Les photos, prises dans un diner à l’américaine, expriment cette désinvolture. Les modèles ou encore le lieu nous projètent au début des années 2000.


Au programme de cette capsule, une gamme de vêtements unisexes façon Von Dutch ré-interprétée. Créée pour être vu et susciter l’intérêt auprès des autres, les deux marques dévoilent une série de pièces pour être exhiber sur les réseaux sociaux. Cargos pants, denims, tees et caps s’assemblent entre eux grâce à des couleurs vives. Les imprimés strass et paillettes marquent l’identité 00’s alors que les tees s’habillent de patchs en tout genre. Leurs branding s’affichent sur plusieurs pièces de la collection.

La collection est fière de célébrer la culture pop. Elle sera disponible dès le 4 juillet, à 16h, sur le site internet d’AVNIER.

Vous lisez :

New Balance s’associe à Concepts pour une 997S Fusion

Partagez sur :

NB x Concepts

Posté par Guillaume Macé - 3 juillet 2019

New Balance s’associe à Concepts pour une 997S Fusion

Malédiction, baseball et Broadway : New Balance et Concepts sortent une paire chargée d’histoire le 5 juillet.

Concepts surprend toujours dans ses collaborations puisque le travail de recherches est souvent impressionnant. Aucune paire ne sort si l’histoire ou la sortie de celle-ci n’est pas dans la démesure. New Balance opte pour une communication similaire puisqu’elle allègue son savoir-faire au profit de marques innovantes, précurseures ou qualitatives. On retrouve leur patte à travers cette 997S Fusion prénommée “Esruc”.

New Balance a choisi de revisiter la mythique Made in USA 997 dans une version S Fusion pour évoquer la fameuse superstition “Curse of the Bambino”. Les deux marques, originaires de Boston, racontent l’histoire de la malédiction du Bambino.

L’instigateur de cette anecdote, Baby Ruth, surnommé “Bambino”, aurait été le responsable de cette malédiction. En effet, vendu aux Yankees pour financer la comédie musicale No, No, Nanette, l’équipe des Red Sox aurait été dans l’incapacité de gagner les séries finales de la Ligue majeure de baseball nord-américaine durant les années qui ont suivi. Cette anecdote reflète une histoire emblématique de Boston commune aux deux géants du milieu. Ils ont voulu retranscrire l’histoire de leur ville à travers la création de cette paire basée sur des détails et des subtilités.


Les détails OG, comme le daim façon NB, s’associent à des éléments 3M en argent. Par ailleurs, les coloris choisis se composent d’un éventail de teintes pourpres, roses et or. Ce coloris dit “Esruc” reproduit la couleur des affiches de la fameuse comédie musicale.

Pour continuer dans les subtilités, New Balance a décidé de vendre la paire dans une spéciale box Concepts avec des imprimés partitions et des extras lacets. La midsole, quant à elle, est modernisée ainsi que surélevée, de façon à donner un côté futuriste à la paire. Enfin, la technologie “Encap Reveal” s’intègre au reste.

La paire devrait être disponible dès le 5 juillet dans les boutiques Concepts à New York et à Boston. Elle sera distribuée également sur le site internet de Concepts.