Vous lisez :

KOMONO s’associe à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers

Partagez sur :

KOMONO Beaux Arts

Posté par Salomé Moisson - 6 juin 2019

KOMONO s’associe à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers

KOMONO lance sa première collaboration avec le département mode de l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers. Sept modèles sont ainsi proposés pour l’arrivée des beaux jours.

Une fois de plus, la marque de lunettes et de montres belge signe un partenariat entre art et mode. Il s’agit tout de même d’une innovation pour KOMONO. La collaboration se fait en effet avec le département mode de l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers.

Pour se faire, les équipes de KOMONO ont dispensé des ateliers à quatre étudiants de master. Le but était alors de développer leurs compétences en dessin et impression 3D, en fiches techniques, en connaissances des matériaux et en fabrication. Les étudiants ont ainsi pu participer à l’ensemble du processus, de la conception au produit fini. Ils proposent aujourd’hui 7 modèles aussi pointus, qu’originaux, reflétant chacun leur univers particulier. 

KOMONO n’a pas fait les choses au hasard. L’Académie Royale est effectivement réputée pour être le principal incubateur de nouveaux talents et de designs innovants. De plus, Anvers, ville de naissance de la marque, est également connue pour sa mode avant gardiste, comme en atteste le groupe de stylistes des « Six d’Anvers ».

Cette collection capsule mêle formes originales, matériaux innovants et combinaisons de couleurs. Créées en édition limitée, les paires extravagantes sauront satisfaire les goûts de chacun.  

Les pièces seront disponibles sur le site de la marque, à partir du 10 juin, au prix de 150€. 

Vous lisez :

Dakine fête ses 40 ans avec sa collection Cannery

Partagez sur :

Dakine cannery

Posté par Salomé Moisson - 6 juin 2019

Dakine fête ses 40 ans avec sa collection Cannery

Depuis 40 ans, Dakine propose des produits performants mais ne perd jamais de vue un point essentiel : le style. À cette occasion, la marque lance une collection hommage pour l’été 2019: Cannery.

Ce n’est un secret pour personne, les grands fans de glisse misent sur la marque Dakine. Elle, qui s’attèle à ce que les surfeurs puissent partir à l’assaut des plus gros rouleaux de l’archipel hawaiien depuis maintenant 40 ans. Créée à la Pa’uwela Cannery, sur la côte nord de Maui, la marque est rapidement devenue un des grands leaders de l’accessoire de surf. Pourtant, la marque séduit également les urbains loin des océans en proposant avec audace des produits dans l’air du temps. Preuve en est : une collection proposant des pièces bien ancrées dans la tendance des fluos kids. Nul besoin donc d’être sportif pour adopter un hoodie clinquant de rose et vert fluo ou un sac à dos multi zip couleur lila, rehaussé par des détails fluos : fil conducteur de cette gamme.

Avec la collection Cannery, Dakine ré-interprète de façon moderne l’ambiance de sa création, avec un festival de couleurs flash et rétro-pastels.


Les sacs à dos en tissu Cordura® 1000D avec traitement DWR et détails en caoutchouc Hypatex® 420D, promettent durabilité et protection face aux intempéries mais assurent aussi un style certain. Les crewnecks et t-shirts mettent quant à eux la lumière sur des pièces issues du vestiaire de plage, tout en conservant une esthétique établie.


L’intégralité de cette collection est à retrouver chez l’ensemble des revendeurs de la marque ainsi que sur le site de celle-ci

Vous lisez :

Reebok rend hommage à ses intemporels classiques

Partagez sur :

Reebok classiques

Posté par Salomé Moisson - 6 juin 2019

Reebok rend hommage à ses intemporels classiques

Pour la collection printemps-été 2019, Reebok fait honneur à ses classiques en remettant en lumière son emblématique Club C dans sa campagne Respect the Icons.

La nouvelle campagne de Reebok, Respect the icons, revient à l’origine du succès de la marque. Pour se faire, la griffe a décidé de miser sur sa plus célèbre ligne : la Classic, et particulièrement la Club C. Créée à l’origine pour les courts de tennis dans les années 80, cette sneaker a sans conteste réussi à investir la rue pour s’imposer petit à petit dans le dressing de chacun. 

Avec son design confortable et épuré, la Club C n’a pas eu grand mal à devenir une sneaker culte. Elle a ainsi réussi à transcender les générations, les genres et les classes sociales. 

Reebok classiques

Plus de 30 ans après sa création, la Club C fait toujours partie des indispensables streetwear. Reebok la célèbre aujourd’hui en gardant son look intemporel avec son empeigne en cuir, ses multiples coutures, son logo vert minimaliste et son drapeau british : le tout pour une finition simple.


Parallèlement, Reebok commémore également une seconde paire issue des courts de tennis : la Revenge Plus. Elle aussi apparue au cours des années 80,  la Revenge Plus est devenue une chaussure emblématique au style casual. Avec ses bandes latérales rehaussées d’une touche de couleur, elle permet d’arborer un look plus urbain sportswear.

Reebok classiques

Les deux modèles sont disponibles sur le site de la marque ou en boutique. Il faudra compter 79,95€ pour s’offrir la Club C et 89,95€ pour la Revenge Plus.