Vous lisez :

Le tribal est officiellement (re)devenu cool

Partagez sur :

SU062_TRIBAL_HERO_FULL_NEWS

mode

Le tribal est officiellement (re)devenu cool

Posté par Mélodie Raymond - 2 juillet 2019

On le croyait ennemi juré de la mode, révolu, disparu, summum du mauvais goût, directement mis dans la case « complètement pété » et réservé aux baroudeurs ou aux voyageurs Club Med. Beaucoup ont décidé de l’encrer à même leur peau puis ont longtemps prié l’arrivée du laser pour l’effacer. D’autres ont décidé de le recouvrir ou de le cacher sous des tee-shirts XXXL histoire de ne jamais divulguer ce lourd secret de désuétude. Pourtant, depuis environ un an, le tribal fait de nouveau son apparition, mais cette fois-ci, sur le tissu. Qui dit culture du tatouage dit culture underground. Les petits labels mode se sont réappropriés les symboles et le message d’appartenance à la « tribu » streetwear. Une chose en entrainant une autre, la fashion week emboîte le pas et les marques font du graphisme tribal une tendance à toutes les sauces.

SU062_TRIBAL_06

Apposés sur les chemises, les costumes, les manteaux ou encore les bijoux et telle une lutte contre le classicisme, Kris Van Assche, alors qu’il n’a pas encore été remplacé par Kim Jones, présente une collection Automne Hiver 18 pour la maison Dior parée de symboles tribaux. C’est tout naturellement qu’il déclare faire hommage aux contre cultures du clubbing et aux codes new wave de son adolescence.

SU062_TRIBAL_03
Tee-shirt: Custom
Watch: CASIO G-Shock
Jewelry: AMBUSH (disponible chez Matchesfashion.com)
Sunglasses: Gentle Monster (disponible chez Marc Le Bihan)

La même saison, le label chinois Sankuanz, en collaboration avec nos confrères du magazine Antidote, présente lui aussi plusieurs pièces parsemées de motifs tribaux. La marque Vetements l’affiche quant à elle sur les manches des longsleeve ou encore sur différents denims.

SU062_TRIBAL_05
Socks: H&M
Shoes: ART Moon

Si tout le monde se souvient du défilé Jean Paul Gaultier de 1994 où le tatouage était le thème principal de la collection, la nostalgie des motifs kitch a encore bel et bien sa place sur le catwalk comme dans la rue. Le très prisé label New-Yorkais Barragán s’empare lui aussi du tattoo tribal deux saisons durant : SS18 puis AW18. Il le travaille sur de nombreuses pièces comme les crops tops, les jupes près du corps, les boucles d’oreilles ou encore les sous-vêtements.

SU062_TRIBAL_01
Sunglasses: Oakley

Autre marque dont l’identité est particulièrement marquée par cette esthétique : M.Y.O.B – NYC lancé par deux japonaises aux Etats-Unis il y a dix ans. Une tendance que l’on retrouve régulièrement chez certaines marques telles que GCDS, Pleasures, Skoot Apparel, Wasted Paris, Namilia et la plus emblématique de toutes : CyberDog. Quiconque a déjà posé un pied dans le fameux quartier londonien de Camden Town, (excepté les épileptiques) est forcément entré dans l’excentrique enseigne, marquée par la culture du tatouage, du SM, du punk et du fluo.

SU062_TRIBAL_04
•••
Steffy Pattano
Crop-top: Jaded London
Shorts: Jaded London
Socks: H&M
Shoes: ART Moon
Cap: Guess x J Balvin
•••
Dany Guillaud
Tee-shirt: Custom
Pants: Samsøe & Samsøe (disponible chez Zalando.fr)
Shoes: Camper x Kiko Kostadinov
Bumbag: Bershka
Watch: CASIO G-Shock
Jewelry: AMBUSH (disponible chez Matchesfashion.com)
Sunglasses: Gentle Monster (disponible chez Marc Le Bihan)

Le tribal a t-il encore de beaux jours devant lui ? Au moins jusqu’à l’hiver prochain oui ! Cottweiler printemps été 19 l’adopte et la Fashion Week Parisienne homme FW19-20 présentée en janvier a prouvé qu’il n’y avait aucune raison de le faire disparaître de sitôt. MISBHV la première, lorsqu’elle présentait son premier show dans un sombre parking du 18ème arrondissement tout comme la marque parisienne Andrea Crews, qui a, à son tour, floqué une grande partie de sa collection. De nouveau, Sankuanz dévoilait une pièce lors de sa présentation et la maison Dsquared2 a également retravaillé la typographie de son logo dans cet esprit. Même constat en Italie lors de la Fashion Week de Milan : le label streetwear United Standard fait du motif l’emblème de la saison. Alors ringard le tribal de 2019 ? Sûrement pas.

SU062_TRIBAL_02
Tee-shirt: PUMA x Sankuanz
Short: HELMUT LANG (disponible chez Matchesfashion.com)
Socks: Stance
Sneakers: Saucony Aya
Bag: Asics
Sunglasses: DIOR (disponible chez Marc Le Bihan)

Vous lisez :

Cuba à Paris : le grand retour estival du Plaza Havana Club

Partagez sur :

Plaza Havana Club

Posté par Mélodie Raymond - 1 juillet 2019

Cuba à Paris : le grand retour estival du Plaza Havana Club

Havana Club s’installe du 27 juin au 27 septembre à la Rotonde de Stalingrad à Paris pour cette troisième édition du Plaza Havana Club. Entre culture cubaine et urbaine, le dépaysement est garanti. 

Le concept ne bouge pas. Chaque été, depuis 2015, Havana Club prend place au cœur de Paris. Une terrasse éphémère à la cubaine est ouverte au grand public. « Events, cocktails & food » recréent un quartier typique de La Havane en pleine ville. Le décor vous permet ainsi de vous immiscer au coeur de la capitale cubaine.

Après que le pays se soit ouvert sur le monde, c’est au tour de sa culture, et plus particulièrement sa scène artistique, de proliférer. Pour cela, Havana Club est rapidement devenu son premier porte-parole. La griffe cubaine diffuse ses us et coutumes. La célèbre marque de rhum tente en effet de mettre en avant des artistes cubains. Elle partage leurs projets, leurs designs ou encore leurs musiques. 


Havana Club permet au grand public de réaliser ses propres cocktails grâce aux conseils de guests bartendings. Amateurs et professionnels peuvent échanger autour d’ateliers doityourself. Le lieu présente les incontournables du cocktail cubain tels que Mojito, Daïquiri, Cuba Libre ou encore Havana Cancha.

Par ailleurs, les ateliers s’accompagnent de différents évènements à la sauce cubaine. Performances artistiques, lives ou encore DJ sets rythment les animations et expositions d’artistes street et cubains présentés. Havana Club est fier de vous faire voyager dans la bonne humeur. Leur bar alternatif aux couleurs de Cuba vous attend.

Rendez-vous à cette terrasse éphémère jusqu’au 27 septembre au 6-8 Place de Bataille de Stalingrad à Paris. 

Vous lisez :

Niska rejoint Shay pour le clip de “Liquide”

Partagez sur :

SHAY NISKA SHOES UP

Posté par Erwan Helleux - 1 juillet 2019

Niska rejoint Shay pour le clip de “Liquide”

Shay vient de dévoiler le clip de Liquide, un featuring avec Niska issu du dernier projet de la rappeuse Antidote. Au programme : house party, twerk et chorégraphie.

Avec les clips de Notif et de Jolie, la rappeuse belge surprenait déjà grâce à une réalisation poussée, des concepts originaux, un stylisme pointu et un déhanché sans pareil. Si ces deux morceaux venaient teaser la sortie du projet Antidote, disponible depuis le 10 mai 2019, ce nouveau clip offre un visuel à un titre taillé pour l’été.

Ainsi, Shay se laisse aller sur une production lancinante et mélodique à souhait. L’ancienne de 92i fait encore une fois parler ses talents de danseuse, notamment en twerk, comme elle l’avait déjà fait sur ces clips précédents. La belge rayonne également grâce à des tresses et une tenue à imprimé léopard, décidément plus tendance que jamais. Niska rejoint la rappeuse le temps d’un couplet et d’un pont, mais aussi de quelques pas de danse. Autre temps fort de ces 3 minutes 40 de clip, une scène de danse chorégraphiée où la foule inerte réagit aux mouvements de Shay. On vous laisse profiter du clip, nous on repart travailler notre groove.