Vous lisez :

La Poste x Jeffrey Duranville : une collab’ insolite

Partagez sur :

La Poste x Yellow Innovation

Posté par Guillaume Macé - 5 juillet 2019

La Poste x Jeffrey Duranville : une collab’ insolite

La Poste et sa start-up studio Yellow Innovation présentent une ligne néo-rétro 100% française.

Yellow Innovation et l’entreprise de services nous donnent rendez-vous là où on ne les attendait pas. Leur capsule “Ignition Collection” explore des espaces inconnus de la mode en utilisant les célèbres bleus de travail de la Poste. Une ré-interprétation réussie, qui propulse la cape de cocher ou la veste d’officier en une pièce mode et tendance. La collection a été présentée lors de la fashion week en juin dernier à l’Élysée Montmartre.


Jeffrey Duranville, le directeur artistique de la collection, souhaitait rendre hommage à La Poste et ses valeurs. Ce monument français du service public a inspiré fortement le DA. Il s’est penché sur l’expérience centenaire de La Poste pour parvenir à sortir le meilleur d’eux-même. “Cette collection 100% française, inspirée des archives historiques de La Poste, rend hommage à 100 ans de technicité, de générosité et d’universalité”.

Dans une société en proie à l’évolution, cette capsule apparaît comme une piqûre de rappel. “Nous redécouvrons une vertu négligée depuis longtemps : la Bienveillance”. Un clin d’oeil à hier pour une capsule de demain. Jeffrey Duranville détourne les codes de l’entreprise que l’on connait si bien pour nous présenter une collection moderne et tendance.


La simplicité, le jaune et le bleu sont présents. Trench urbain, veste d’officier re-visitée et pantalon workwear sont mis en valeur grâce à des coutures minimalistes. Les mythiques bretelles de charriot siglées La Poste offrent un renouveau au jean baggy. Il y a également “le total look noir fluide comme un hommage aux femmes postières ayant remplacé les hommes durant la première guerre mondiale”.

“Les coupes épurées, résolument contemporaines et le sens du détail” permettent à cette collection de se démarquer. Aucune date n’a pour le moment été communiquée quant à la sortie de cette collection rafraîchissante. Restez connectés !

Vous lisez :

OBEY fête ses 30 ans

Partagez sur :

OBEY 30 ANS

Posté par Guillaume Macé - 4 juillet 2019

OBEY fête ses 30 ans

Pour célébrer les 30 ans de la campagne OBEY Giant, la marque rend hommage à Shepard Fairey en rééditant certains imprimés incontournables.

L’histoire d’OBEY est marquée par la carrière de Shepard Fairey. Il est l’instigateur de l’autocollant qui a fait la patte du géant américain. L’aventure, commencée dès 1989 avec le célèbre sticker, a pris de l’ampleur à la création de la marque OBEY en 2001. L’histoire se poursuit, et la réputation de la marque n’est plus à faire.

Pour fêter cette belle évolution, OBEY a décidé de sortir une collection avec les imprimés qui ont fait la notoriété de celle-ci. Une série de tees, de hoodies mais également de decks arborent les graphismes originaux. André the Giant intègre la sélection tout comme le célèbre poing.


Quelques phrases ont été rajouté aux visuels. “3 decades of dissent”, “thirty years” ou encore “the medium is the message” expriment fièrement les débuts de cette incroyable et longue carrière artistique.

Cette rétrospective historique sera disponible sur le site internet d’OBEY le 11 juillet.

Vous lisez :

Booba sort les visuels de la première capsule DCNTD

Partagez sur :

Posté par Guillaume Macé - 4 juillet 2019

Booba sort les visuels de la première capsule DCNTD

Après la création de DCNTD, c’est au tour de la première capsule “Re-Connect” d’émerger.

Booba l’avait annoncé, c’est chose faite. La toute première collection “Re-Connect” de sa nouvelle marque premium Disconnected est sur le point de sortir. Les premiers visuels nous présentent un début d’identité esthétique. Une capsule sobre, accompagnée souvent de subtilités géométriques à la DCNTD.

Booba souhaitait s’éloigner de ce qu’il pouvait faire avec Ünkut. Il propose des items qui semblent se porter de façon oversize. Les coloris choisis sont dans l’ère du temps. Quelques pièces noires, un peu de jaune fluo et surtout des détails et des surpiqûres oranges.


La sélection offre plusieurs choix. Un des tees oversize présenté affiche un logo guêpe “disconnected”. Quelques détails en braille, pour le côte ressentiment, concluent les visuels. D’autres arborent le logo de la marque ou bien le slogan “WOKE UP DEAD”. Le Duc de Boulogne ambitionnait du minimalisme et très peu de branding : il nous le prouve.

La pièce maitresse de la capsule ? Sûrement la veste en velours côtelé. C’est une création hybride, à mi-chemin entre un bomber et une veste légère à zip. Avec un lookbook présenté en loose, la création sort du lot grâce aux détails apportés. Le côté bombé au niveau des poches et le zip plus grand que le reste de la veste apportent de la fraîcheur et de la nouveauté dans le milieu du prêt-à-porter.

Cette capsule semble être une réussite. Rendez-vous le 5 juillet, dès 18h, aux Galeries Lafayette Champs-Élysées. La collection sera également disponible sur le site internet de DCNTD.